Quelques opérations phare

  • Le groupe scolaire Brenier

Emblématique du futur quartier, le nouveau groupe scolaire de Saint-Priest sera entièrement passif. Doté d’un projet architectural exemplaire, il accueillera près de 600 enfants, ce qui en fait la plus grande école neuve de France ! Située à l’angle de la rue Juliette Récamier et du mail, le bâtiment entièrement neuf ouvrira ses portes à la rentrée 2014 –l’ancien groupe scolaire datait de 1966 ! Il associe des performances énergétiques remarquables, à une conception design basée sur des matériaux naturels : pierre, bois, verre et zinc. Panneaux photovoltaïques, récupérateur d’eau de pluie et toit végétalisé rappelleront aux enfants l’attention que chacun doit porter à l’ environnement .

Groupe scolaire Brénier

Le bâtiment présente deux faces distinctes : côté rue, le groupe scolaire Brenier donne sur un grand parvis créé sur le futur mail, gage de sécurité pour les parents et les enfants; le cœur d’îlot, dédié aux jeux, offre une cours arborée de grande capacité. Au-delà de son rôle scolaire, le bâtiment joue un rôle culturel en s’inspirant de l’art contemporain.

  • La résidence universitaire

La future résidence universitaire Aimé Césaire accueillera 134 étudiants dans 122 logements à partir de septembre 2014. L'architecte maître d’œuvre du projet, Régis Gachon, nous éclaire sur ses caractéritiques: "Nous avons d'abord pensé aux habitants du futur bâtiment. Nous avons voulu leur procurer le meilleur confort d'usage, un souci indissociable d'une démarche de développement durable ".

Les nombreux couloirs, par exemple, sont tous exposés à la lumière naturelle. Sur le plan thermique, une isolation unique par l'extérieur garantit le confort thermique été comme hiver. "Nous avons choisi des matériaux métalliques perforés pour des raisons esthétiques, mais pas seulement. En effet, la résidence est située en face de la mairie: il fallait donc affirmer la caractère emblématique de l'ensemble. Ce choix d'un matériau pérenne est aussi plus favorable à l'environnement, car les isolants fragiles ont une durée de vie limitée". Régis Gachon cite encore le "traitement noble des rez-de-chaussée, où nous avons dépensé de l'argent par le vide": un vaste passage couvert ouvre une circulation piétonne de la rue aux jardins. Situé à l'entrée de la ZAC par le centre-ville, ce nouvel équipement est un des projets phare des îlots verts: proche du groupe scolaire et de la mairie, il renforce la mixité de publics accueillis dans le quartier.

  • Bientôt d'autres opérations exemplaires présentées dans cette rubrique...

 

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.