"Affirmer le caractère emblématique de l'ensemble"

Le chantier a commencé, et la résidence universitaire Aimé Césaire accueillera 134 étudiants à partir de septembre 2014. Focus sur une réalisation exemplaire, avec Régis Gachon architecte maître d’œuvre du projet.

"Nous avons d'abord pensé aux habitants du futur bâtiment. Nous avons voulu leur procurer le meilleur confort d'usage, un souci indissociable d'une démarche de développement durable". Les nombreux couloirs, par exemple, sont tous exposés à la lumière naturelle. Sur le plan thermique, une isolation unique par l'extérieur garantit le confort thermique été comme hiver. "Nous avons choisi des matériaux métalliques perforés pour des raisons esthétiques, mais pas seulement. En effet, la résidence est située en face de la mairie: il fallait donc affirmer la caractère emblématique de l'ensemble. Ce choix d'un matériau pérenne est aussi plus favorable à l'environnement, car les isolants fragiles ont une durée de vie limitée". Régis Gachon cite encore le "traitement noble des rez-de-chaussée, où nous avons dépensé de l'argent par le vide": un vaste passage couvert ouvre une circulation piétonne de la rue aux jardins. Situé à l'entrée de la ZAC par le centre-ville, ce nouvel équipement est un des projets phare des îlots verts: proche du groupe scolaire et de la mairie, il renforce la mixité de publics accueillis dans le quartier.
Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.