Noaho et Arcade choisis pour le lot 2C

C'est le projet du groupement Noaho + Arcade qui a été retenu conjointement par l'Opac du Rhône, la Métropole de Lyon et la Ville de Saint-Priest pour l'attribution du lot 2C des Îlots verts. Une victoire obtenue grâce à ses nombreux points forts, à l'issue d'une compétition serrée entre 12 candidats !

Sur les 12 dossiers de candidature reçus, trois équipes ont été présélectionnées pour présenter un projet architectural. L'aménageur urbain et ses partenaires ont choisi celui de Noaho et Arcade, sous maîtrise d’œuvre du cabinet d'architecture Thierry Roche, après plusieurs mois de compétition. Le projet présente des qualités qui l'ont distingué de ses concurrents, en particulier un plan masse ingénieux avec une organisation optimale des bâtiments sur la parcelle. Cette organisation offre de nombreux avantages. Citons notamment :

  •     des transparences généreuses entre le cœur d’îlot et l'environnement urbain qui donnent à voir la végétation plantée en cœur d’îlot ;
  •     une disposition des façades favorable à l'ensoleillement de chaque logement, l'ombre portée par les bâtiments voisins étant limitée au maximum ;
  •     des terrasses accessibles à tous au dernier étage, avec des serres et des jardins partagés en attique. Les trois premières années, un prestataire interviendra pour accompagner la copropriété dans la gestion et l'animation de ces espaces innovants ;
  •     100% de grands logements (T3, T4, T5) traversants ou bi-orientés ;
  •     une architecture qualitative qui ménage par exemple des balcons en biseau pour préserver l'intimité des habitants.


Au total, quelque 110 logements vont être construits sur cette parcelle de 7320 m² SP qui borde l'avenue Jean Jaurès et pénètre dans les Îlots verts jusqu'au mail piétonnier. Environ 35% de ces appartements seront proposés en accession abordable sécurisée par le groupe Arcade, et 65% en accession libre par Noaho. Les travaux devraient débuter en 2016 et s'achever en 2018. La réalisation du lot 2C viendra achever la transformation du secteur de l'avenue Jean Jaurès.

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.