Les constructions

Le bâtiment d'activité économique bientôt livré

Rue Aristide Briand, à la jonction de Lyon et Saint-Priest, l'entrée du futur quartier des Îlots Verts se dessine : la 1ère opération du programme d'activité économique de Nacarat est sur le point d'être livrée. (MOE : Archigroup et exNdo)

Situé près du futur arrêt de bus C25 – Stade Jean Bouin, le bâtiment jouit d'un emplacement favorable au développement des activités économiques et commerciales. D'une superficie de 1400 m², il accueillera la concession Yamaha "Laurent Moto" sur 700 m² de showroom et d'atelier en rez-de-chaussée. Par ailleurs, six locaux de 80 à 150 m² chacun sont en cours de commercialisation au 1er étage.

Ce bâtiment de faible hauteur (R+1) sera bientôt rejoint par un bâtiment en R+4+attique : c'est « la proue » qui marque l'entrée du site d'un signal visuel fort. Nommé « poupe », le troisième bâtiment de cet ensemble fermera harmonieusement le terrain (R+2). Ces opérations seront livrées progressivement jusqu'en 2018, la construction du second bâtiment qui accueillera un service public devant démarrer au printemps 2016. Image du site vu de l'extérieur, le programme véhicule fortement l'identité des Îlots Verts : esthétique sobre et pérenne, volumes simples et compacts, brise-soleil, corps blanc détaché du socle, alternance de vides et pleins de largeurs variables au rez-de-chaussée, etc.

29 mai 2015 – Noaho et Arcade choisis pour le lot 2C

C'est le projet du groupement Noaho + Arcade qui a été retenu conjointement par l'Opac du Rhône, la Métropole de Lyon et la Ville de Saint-Priest pour l'attribution du lot 2C des Îlots verts. Une victoire obtenue grâce à ses nombreux points forts, à l'issue d'une compétition serrée entre 12 candidats !

Sur les 12 dossiers de candidature reçus, trois équipes ont été présélectionnées pour présenter un projet architectural. L'aménageur urbain et ses partenaires ont choisi celui de Noaho et Arcade, sous maîtrise d’œuvre du cabinet d'architecture Thierry Roche, après plusieurs mois de compétition. Le projet présente des qualités qui l'ont distingué de ses concurrents, en particulier un plan masse ingénieux avec une organisation optimale des bâtiments sur la parcelle. Cette organisation offre de nombreux avantages. Citons notamment :

  1. des transparences généreuses entre le cœur d’îlot et l'environnement urbain qui donnent à voir la végétation plantée en cœur d’îlot ;
  2. une disposition des façades favorable à l'ensoleillement de chaque logement, l'ombre portée par les bâtiments voisins étant limitée au maximum ;
  3. des terrasses accessibles à tous au dernier étage, avec des serres et des jardins partagés en attique. Les trois premières années, un prestataire interviendra pour accompagner la copropriété dans la gestion et l'animation de ces espaces innovants ;
  4. 100% de grands logements (T3, T4, T5) traversants ou bi-orientés ;
  5. une architecture qualitative qui ménage par exemple des balcons en biseau pour préserver l'intimité des habitants.

Au total, quelque 110 logements vont être construits sur cette parcelle de 7320 m² SP qui borde l'avenue Jean Jaurès et pénètre dans les Îlots verts jusqu'au mail piétonnier. Environ 35% de ces appartements seront proposés en accession abordable sécurisée par le groupe Arcade, et 65% en accession libre par Noaho. Les travaux devraient débuter en 2016 et s'achever en 2018.  La réalisation du lot 2C viendra achever la transformation du secteur de l'avenue Jean Jaurès.

21 janvier 2015 - Le visage des lots 2A et 2B découvert

Archigroup, en conception réalisation avec GFC Construction, a dévoilé le projet immobilier des lots 2A et 2B, soit un ensemble de 73 logements neufs situés en bordure de l'avenue Jean Jaurès.

Deux bâtiments de hauteur modérée (R4 + attique) y seront implantés en équerre, formant un angle ouvert sur l'intérieur de la ZAC des Îlots Verts. 73 logements neufs y seront proposés en location sociale par Est Métropole Habitat. Les habitants pourront profiter des commerces et services de proximité installés en rez-de-chaussée sur une surface de 500 m². Les équipements publics et privés situés aux abords des résidences comprennent notamment un square, une maison de quartier, une crèche et un mail piétonnier assurant la liaison avec le centre de la ZAC.

Mémo lots 2A et 2B
lot 2A : 26 logements locatifs sociaux + 500 m² de locaux à destination commerciale
lot 2B : 47 logements locatifs sociaux
Maître d'ouvrage : Est Métropole Habitat
Maître d’œuvre : Archigroup,  en conception réalisation avec GFC Construction (mandataire)

3 septembre 2014 – La résidence U Aimé Césaire fait sa 1ère rentrée

Livrée en septembre 2014, la résidence universitaire Aimé Césaire accueille plus de 130 étudiants dans des appartements neufs allant du T1 au T5. Cet équipement public vient renforcer l'offre de logements dans le centre de Saint-Priest, en accueillant un public jeune qui dynamise l'activité culturelle, sportive et commerciale de la ville.

Les étudiants bien logés sont aussi bien placés. En effet, la résidence Aimé Césaire occupe une position centrale pour leurs déplacements, à 10 minutes en tramway de l'Université Lyon 2 (campus Porte-des-Alpes) et à 20 minutes en bus de l'Université Lyon 1 (campus Rockfeller). Sur place, elle est au cœur de la ville : la mairie et le bureau d'information jeunesse (BIJ) sont juste en face, les principaux équipements culturels et sportifs à proximité. Les étudiants pourront se rendre à pied dans les commerces, au stade, à la piscine et dans les gymnases où se déploie l'offre associative, mais aussi à la médiathèque, à l'artothèque, au cinéma et au théâtre Théo Argence connu pour sa programmation musicale et de spectacle vivant. Est Métropole Habitat est le bailleur social propriétaire du bâtiment à l'exception de 242 m² en rez-de-chaussée : ceux-ci accueilleront les locaux de la police municipale. D'autres activités pourraient voir le jour aux abords de cet équipement, en lien avec les besoins de cette nouvelle population d'étudiants. En complément du groupe scolaire Brenier, la résidence CROUS vient conforter l'offre en équipement public proposée sur les Îlots Verts. Son ouverture densifie et dynamise le quartier, donnant un aperçu de la vie dans les Îlots Verts à l'achèvement complet des travaux.

3/04/13 - Îlot 5A: logements évolutifs et coeur paysagé

En commission du 16 novembre 2012, Diagonale, Gautier Conquet Architectes et Terreco ont été choisis pour équiper le lot 5A Centre sud.

Situé à l'arrière du futur quartier, ce lot de grande taille accueillera un bâtiment d'habitat collectif rue Édouard Herriot et deux bâtiments intermédiaires rue Récamier, l'ensemble ouvrant sur un cœur d'îlot arboré. Une vaste surface de pleine terre y favorise la rétention et l'infiltration de l'eau de pluie, un aspect important du futur quartier. Propice au rafraîchissement estival, diurne et nocturne, le cœur d'îlot est planté d'essences végétales domestiques choisies pour leur caractère productif : arbres fruitiers, plantes aromatiques et potagères y pousseront dans la continuité des jardins privatifs. En rez-de-chaussée, le traitement des espaces communs et privés a fait l'objet d'un soin particulier pour éviter les conflits d'usage ; plusieurs entrées et des passages traversant le cœur d'îlot ont été aménagés pour favoriser les vues et la circulation piétonne. Composé d'une grande diversité de logements, le projet tient compte de tous les modes d'habitat : familles traditionnelles et monoparentales, étudiants ou personnes âgées trouveront là des logements équipés selon leurs besoins à chaque moment de leur parcours de vie.

15/03/13 – L'entrée du site se dessine

Rue Aristide Briand, à la jonction de Lyon et Saint-Priest, l'entrée du futur quartier des îlots verts a trouvé son visage : en effet, le lot 1 a été attribué au programme présenté par Nacarat, Archigroup et exNdo lors de la commission de sélection des projets du 16 novembre 2012.

La pointe située à l’extrémité ouest des îlots verts forme une avancée triangulaire peu banale. Les architectes du groupement ont su en tirer parti avec un premier bâtiment en forme de proue de bateau : sa masse triangulaire crée un signal visuel fort qui marque l'entrée du site. Bien identifiable, il ménage pourtant une transition douce avec le paysage urbain environnant par sa hauteur modérée : R+4+attique. Si elle évite de créer des effets de masque, préserve l'épannelage, la pénétration du soleil et les vues lointaines, c'est aussi une hauteur suffisante pour capter les apports solaires hivernaux. La suite est composée de bâtiments d'activités de faible hauteur (R+1), l'ensemble se terminant par un bâtiment poupe (R+2) qui ferme harmonieusement le terrain. A terme, les 8 000 m² du programme accueilleront des activités tertiaires et des commerces, introduisant une mixité de fonction et d’usages en cœur de ville de Saint-Priest.

24/10/12 - Première pierre de l'opération Jaurès 1

En présence de Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale, et Yves Blein, maire de Feyzin et député du Rhône, Martine David, maire de Saint-Priest, a posé la première pierre de l'opération Jaurès 1, un programme financé par le bailleur social Porte des Alpes Habitat. En 2014, l'îlot accueillera 28 logements et une surface commerciale. Conçu et réalisé par Pitance et Thierry Roche, le projet a été labellisé  dans le cadre de l’appel à projet CQFD du PUCA . Il comprend deux bâtiments R+4, l'un qui fait l'angle avec la rue de la Cité de l'Abbé Pierre, l'autre qui fait l'angle avec le square du 19 mars 1962 ; tous deux sont implanté sur un socle commun, marqué et continu. Répartis autour de deux escaliers, les 28 logements et leurs salles de séjour sont orientés vers le sud, au bénéfice du confort thermique et de la luminosité. Le processus constructif est rationalisé autour d’une ossature en poteaux-dalles (trame de 3m x 6m).

20/04/12 – Accession à la propriété et mixité sociale

C’est l’Opac du Rhône qui réalisera les bâtiments de l’îlot 5B situé le long du mail. Ils comprendront une résidence de 20 logements proposés en location sociale et une autre de 35 logements proposés en accession sociale à la propriété, ainsi que des rez-de-chaussée accueillant des services aux habitants. En passe d’être achevée, la programmation de l’ensemble formé par les îlots 5A, 5B et 5C sera vecteur de mixité sociale en mêlant plusieurs types de logements résidentiels. Jouxtant les îlots 5A et 5B, l’îlot 5C accueillera la résidence universitaire du CROUS.

24/01/12 – Dumetier et exNdo choisis pour Jaurès 4

Ce sont les architectes Dumetier et exNdo, accompagnés du promoteur immobilier Brémond, qui ont remporté le lot Jaurès 4. Leur projet prévoit un niveau d’énergie passive pour 10% des futurs logements. Au total, une centaine de logements seront construits sur cette parcelle pour l’accession à la propriété. Situé au début de l’avenue Jean Jaurès, le lot devrait accueillir une surface commerciale et un équipement pour la petite enfance. Point d’appel vers le mail paysager, le cœur d’îlot fera l’objet d’un traitement vert de grande qualité à l’usage des futurs habitants et des passants.

30/11/11 - 28 logements dessinés par Pitance / Thierry Roche

Les premiers travaux de construction sont prévus pour l’été 2012. Placés sous maîtrise d’ouvrage du promoteur Pitance associé à l’architecte Thierry ROCHE, ils visent la construction de 28 logements assortis d’une surface commerciale pour le compte du bailleur social Porte des Alpes Habitat. Labellisé dans le cadre de l’appel à projet CQFD du PUCA.

30/11/11 - Le projet choisi pour la future école

Exemplaire par sa facture architecturale, son design et sa conception, le futur groupe scolaire Brenier , un des plus grands de France, accueillera environ 600 enfants . C’est l’équipe de Totem et Carte blanche qui a été retenue pour son projet, alliant des matériaux innovants et des essences naturelles pour un bâtiment passif, fermé côté rue, et ouvert côté cour sur un vaste espace de jeux et de jardins. Le parvis de l’école donnant sur le mail a été sécurisé pour la sortie des classes. Début des travaux en 2013 !

18/11/11 - La résidence étudiante vue par Régis Gachon/Bamaa

C’est l’équipe Régis Gachon / Bamaa qui a été choisie pour concevoir la nouvelle résidence universitaire de Saint-Priest. La sobriété énergétique du bâtiment a été particulièrement étudiée, pour offrir le meilleur confort à ses habitants: panneaux solaires, chaudière collective à condensation et conception favorable au meilleur éclairage naturel y contribuent. Le bâtiment s’ouvrira sur un large cœur d’îlot aménagé pour la détente. Début des travaux en 2013, après la démolition du bâtiment Alpes A.

 

 


 

 

Le chantier

29 septembre 2015 – Les Îlots Verts, acte II


La seconde tranche des travaux d'aménagement de la ZAC des Îlots Verts a démarré. C'était le 15 septembre. Michel LE FAOU, 8e vice-président de la Métropole de Lyon attaché à l'Urbanisme, l'Habitat et le Cadre de vie, Gilles GASCON, maire de Saint-Priest, et Noëlle GAT, directrice de l’Aménagement de l'OPAC du Rhône, ont invité les professionnels de l'immobilier de l'agglomération à découvrir le projet.


Temps de promotion de l'opération auprès des promoteurs à mi-parcours, cet événement fut aussi un temps convivial d'échange et de partage entre toutes les parties prenantes du projet : techniciens, partenaires, collectivités, prestataires, etc. Quelque 60 personnes ont participé. A cette occasion, ils ont découvert le groupe scolaire Brenier et in situ et l'ensemble du projet à travers une exposition.


>>> La 2nde tranche en bref
La seconde tranche des travaux d'aménagement des Îlots Verts à Saint-Priest porte sur la création de 700 logements neufs proposés en accession à la propriété, libre ou à prix maîtrisé, ainsi qu'en location, libre ou sociale. Douze nouveaux programmes de construction sont attendus. Le coup d'envoi est donné par la démolition de 12 pavillon sis rue Leclerc ainsi que des barres Sellier et Diderot qui comptent 130 logements. En 2016, les travaux d'aménagement redémarreront, notamment sur l'avenue Pompidou qui sera reliée à l'avenue Jean Jaurès d'ici à 2017.


La consultation des opérateurs pour le développement des lots 5F et 5J est ouverte jusqu'au 9 octobre. Envoyez votre candidature à l'adresse expert-amenageur@opacdurhone.fr

15/12/14 - Mise en service du mail paysager

L'avenue Georges Pompidou n'est pas une rue ordinaire. Cette artère est la colonne vertébrale des Îlots Verts qu'elle traverse de part en part. Autre particularité : elle a été conçue pour une mixité d'usages.

L'aménagement de l'avenue Georges Pompidou vient d'être achevé. Ce mail paysager central structure les Îlots Verts en distribuant les îlots d'habitation. Il relie l'avenue Jean Jaurès, la Maison de quartier Diderot, le groupe scolaire Brenier et l'Hôtel de Ville. Composé d'une voie de circulation modérée (30km/h) à double sens, de stationnements, d'une piste cyclable, d'une bande plantée et de larges trottoirs, il ménage une place à tous les modes de déplacements. Avec plus de 20 mètres de large, il est particulièrement favorable aux modes doux. Agrémenté de jeunes arbres, le mail offrira bientôt une perspective urbaine et paysagère inédite au cœur de Saint-Priest. La mise en circulation du premier tronçon entre la rue Leclerc et la rue Abbé Pierre est programmée pour le 19 décembre 2014.

13/11/14 - De la nature pour les projets 5A et 5B

Le projet d'aménagement urbain des Îlots Verts à Saint-Priest suit son cours : cet automne, les chantiers des lots 5A et 5B ont démarré. Proposant quelque 1000 logements proches du centre, les Îlots Verts sont remarquables pour leur qualité paysagère. Une promesse tenue par les programmes des lots 5A et 5B.

Ainsi en façade sud du lot 5B, « le traitement de tous les balcons fait corps avec le jardin » comme l'explique Vincent Taller, architecte et directeur associé du cabinet HTVS. On peut parler « d'habitats jardins, de façades habitées ou encore de façades jardins ». Cette impression de continuité est rendue par un ensemble de techniques architecturales et environnementales. « Par exemple, le matériau métallique doré des balcons s'harmonise avec le feuillage des arbres que nous avons choisis » détaille Vincent Taller. Il vante également la polyvalence des rez-de-chaussée. Destinés à de multiples usages au service des habitants, « ces lieux à vivre préservent aussi l'intimité ».

  • Maîtrise d'ouvrage – Opac du Rhône
  • Maîtrise d’œuvre – HTVS
  • Programme – 19 logements sociaux, 32 logements en accession sociale, bureaux de l'agence locale de Est métropole habitat, 190 m² de locaux d'activité en rez-de-chaussée


La dimension paysagère du lot 5A que Diana Bettencourt, architecte chez Gautier Conquet, n'hésite pas à qualifier d'habitat « les pieds dans l'herbe », est également forte. Le projet développe un ensemble de trois bâtiments qui accueilleront 74 logements proposés en accession. « La parcelle comprend en effet 40% d'espaces verts dont 25% en pleine terre » explique Diana Bettencourt. Les logements se situent « au cœur d'un jardin habité productif, qui mêle des jardins privatifs à des jardins partagés et des potagers collectifs ». Naturellement, l'espace paysagé diversifié accueille de nombreuses essences végétales comme des tilleuls, des cerisiers, des bouleaux, des jardinières aromatiques et des grimpantes. Par leur exigence élevée, les deux projets renforcent la qualité environnementale et paysagère des Îlots Verts. 

  • Maîtrise d'ouvrage – Diagonale
  • Maîtrise d’œuvre – Gautier Conquet
  • Programme - 74 logements, 550 m² de locaux d'activité en rez-de-chaussée

29/07/14 – Le groupe scolaire Brenier en route vers le label Passive House

Placés sous la maîtrise d’œuvre associée de Totem et Carte blanche, sous la maîtrise d'ouvrage de la Ville de Saint-Priest, les chantiers des deux bâtiments du groupe scolaire Brenier s'achèveront en fin d'année. Cette construction est une histoire de superlatifs : plus grande école neuve de France, Brenier sera aussi le premier équipement public à obtenir le label Passive House.


D'une superficie de 3435 m², le bâtiment des salles de classe est le plus avancé : peintures et revêtements de sols sont en cours d'achèvement. Les tests d'étanchéité à l'air réalisés à mesure de sa segmentation sont positifs. En novembre 2014, le bâtiment passera le test final de certification pour obtenir le label Passive House, délivré par le Passive House Institute. Il distingue les « bâtiments dans lesquels une température confortable aussi bien en hiver qu’en été est obtenue avec un besoin en énergie extrêmement faible », c'est-à-dire des bâtiments dont la consommation énergétique est inférieure à 15 kWh/m²/an. Une première en France pour un établissement public ! De plus, il supporte une centrale solaire photovoltaïque dont la production peut atteindre 56 kWc. Construit sur une structure mixte bois béton, il offre un parement en pierres naturelles le long du mail et des surfaces en zinc anthracite. Le bâtiment accueillant le service de restauration est aussi en cours de construction, l'ensemble devant être livré fin 2014. Le transfert des élèves dans les nouveaux locaux permettra de libérer les bâtiments actuels qui doivent être démolis pour l'aménagement de la cour, des aires de jeux et des abords sur une surface de 4613 m².

30/11/11 - Démolition des "barres" des Alpes, top départ!

Les premiers travaux de construction sont prévus pour l’été 2012. Placés sous maîtrise d’ouvrage du promoteur Pitance associé à l’architecte Thierry ROCHE, ils visent la construction de 28 logements assortis d’une surface commerciale pour le compte du bailleur social Porte des Alpes Habitat. Labellisé dans le cadre de l’appel à projet CQFD du PUCA.

Agenda

07/04/15 - Groupe scolaire Brenier: premières impressions

Il est 11h15. Les parents d'enfants scolarisés en maternelle sont déjà là. En attendant l'ouverture des grilles, ils peuvent s’asseoir et discuter sur le parvis qui longe la façade. Peu de voitures circulent sur cet axe. Recueil de témoignages.

« La rentrée s'est déroulée sans problème » constate Naziha, maman de Jade, 4 ans. « Ici, les entrées et les couloirs sont grands ce qui est très pratique pour les poussettes ». Elle apprécie aussi que « les entrées de la maternelle et de l'élémentaire (soient) bien distinctes », et remarque que « les murs sont plus colorés et (qu')il y a de très belles salles ». Julie est la maman de Lorenzo, 3 ans, qui « a vu l'école se construire, car nous habitons juste en face. Il était surexcité à l'idée d'entrer dans sa nouvelle école, et maintenant il est ravi ». La grille s'ouvre et les parents s’engouffrent dans le hall, haut et vaste, déjà décoré de nombreuses créations d'enfants, et ressortent bientôt avec les petits par la main. Line, 4 ans, confie timidement que sa nouvelle école « est bien ».

C'est au tour des grands de sortir. Nicole, mamie de Baptiste, 6 ans, et Julien, 9 ans, trouve que « la nouvelle école est beaucoup mieux que l'ancienne où les enfants étaient à l'étroit. Il y a plus d'espace ». Elle apprécie particulièrement l'aménagement des abords de l'école : « Ils sont bien aménagés et sécurisés. Auparavant, les voitures passaient tout près du trottoir et c'était dangereux ». Baptiste court dans les jupes de sa grand-mère qu'il embrasse. Quand on lui demande ce qu'il pense de sa nouvelle école, il répond : « Je l'adore ! Elle est plus belle que l'ancienne ». Malicieux, il remarque que sa « salle de classe est plus grande que la salle des maîtres ».  Mais surtout : « J'ai  un bureau tout seul comme ça personne ne m'embête. C'est trop cool ». Et la cantine ? « Il y a une fontaine à eau à la place du robinet ». Quant à on frère, Julien, il y profite d'un self service qui le rend plus autonome qu'un service à table.

11/07/14 - Appel à candidatures pour l'îlot 2C

L'Opac du Rhône vient de lancer la consultation pour la réalisation du programme immobilier de l’îlot 2C. Déposez votre candidature jusqu'au 30 septembre 2014. Situé en bordure de l'avenue Jean Jaurès, l'îlot 2C entre assez profondément dans le nouveau quartier. La cession de droits à construire porte sur un ensemble de bâtiments d'habitations d'une surface de plancher globale de 7320 m². Ces logements seront proposés en libre accession à la propriété et en accession sociale sécurisée. Retirez dès aujourd’hui le dossier de consultation à l'adresse suivante : expert-amenageur[at]opacdurhone.fr. Vous avez jusqu'au 30 septembre 2014 pour étudier le cahier des charges et déposer votre candidature. En novembre 2014, les candidats retenus seront invités à proposer leur offre. La sélection finale du lauréat est prévue en mars 2015, pour un dépôt de permis de construire l'été prochain.
 

12/10/12 – Modernisation du centre-ville de Saint-Priest

L'exposition temporaire a pris fin. Elle présentait, sur le parvis de l'Hôtel de Ville de Saint-Priest, tous les aménagements futurs du « cœur de ville ». En effet, le programme des îlots verts n'est qu'une partie du projet urbain global, qui prévoit aussi la modernisation du centre-ville. Naturellement, les futurs habitants du quartier vont en profiter : nouveaux services, nouveaux commerces, des lieux publics rénovés et redessinés, des bâtiments et façades embellis. L'exposition a plu, avec des pics de fréquentation allant jusqu'à 80 personnes par jour. Et pour cause : elle dévoilait au public le détail et les maquettes du projet qui va changer le visage du centre-ville. Des conférences organisées en fin de journée ont permis aux intéressés de rencontrer les concepteurs du projet, et de leur poser des questions. L'architecte en chef des îlots verts, Daniel Schoen (Babylone Avenue), était notamment présent, ainsi que l'AMO qui conseille l'Opac du Rhône sur les aspects environnementaux du futur quartier  : Anthony Botella (Ingerop). Ils ont exposé la manière dont ils intègrent au projet les objectifs fixés en matière de développement durable.

20/04/12 – Appel à candidatures pour l’îlot 5A

Ce vendredi, l’Opac du Rhône a lancé la consultation pour la réalisation du programme immobilier de l’îlot 5A Centre Sud. Situé en face du futur groupe scolaire Brenier, il porte sur une surface de 5100 m² de logements qui seront proposés en libre accession à la propriété. A proximité immédiate du centre et des commerces, l’îlot accueillera des services aux habitants en rez-de-chaussée, le long du boulevard Edouard Herriot. Très représentatif du nouveau quartier, le programme offrira des façades urbaines en alignement de rue (R+4+attique), prolongées par des petits volumes sur la partie arrière (R+2+attique), et des cœurs d’îlots paysagers ouverts sur les espaces publics. Demandez les documents de consultation dans la rubrique « Contactez-nous », et déposez votre candidature avant le 30 mai 2012 !

19/03/12 – Appel à candidature pour l’îlot 1

L 'OPAC du Rhône a lancé la consultation pour l’aménagement de la zone de bureaux, petits commerces et services , du futur quartier. Située rue Aristide Briand, le long de la RD 318, elle marque l’entrée de la ville en venant de Lyon. Les 8000 m² aménageables de cette zone accueilleront des activités aux nuisances limitées, par respect pour les îlots d’habitation attenants. Promoteurs immobiliers, vous êtes intéressés par cette opération ? Demandez-les documents de consultation dans la rubrique « Contactez-nous », et déposez votre candidature avant le 23 mai 2012 !

Pour visualiser cette page correctement, vous devez mettre à jour votre version de Flash Player. Cliquer ici.
Pour continuer à visualiser cette page, fermer cette fenêtre.